Vitamine Verte

Vie simple

Les abeilles

Les abeilles sont présentes sur toute la surface de la planète ainsi qu'au au niveau des cercles polaires. Il existerai un millier d'espèces différentes, la France en hébergerai une dizaine mais en compterai aussi mille espèces. Avec les vers à soie, les abeilles figurent parmi les seuls insectes domestiqués par l'homme. Cette domestication porte le nom d'apiculture et est pratiquée depuis plus de 4000 ans. Organisées en société et en colonies les abeilles appartiennent à l'ordre des hyménoptères et habitent dans des ruches.


Dotée de deux paires d'ailes membraneuses et de pièces buccales de type lécheur, l'abeille est un insecte à métamorphose complète. Toute la durée de sa vie (3 à 5 ans), la reine pond environ 2000 oeufs par jour. 72 heures après la ponte, l'oeuf donne naissance à une larve aveugle et dépourvue de membres. Entre le 3ème et le 9ème jour, la larve est alimentée en gelée royale puis en miel par les ouvrières de la ruche. Devenue nymphe, la larve éclot le 21ème jour et donne naissance à un abeille adulte.

A l'exception de quelques espèces solitaires, les abeilles forment des colonies à l'intérieur desquelles toutes les activités de la ruche sont coordonnées : régulation thermique, constructions et recherche de nourriture. La coordination se fait grâce aux échanges de nourriture : le bouche-à-bouche informe chaque abeille de l'état de la ruche.

Pour communiquer les abeilles exploratrices effectuent des danses circulaires sur les rayons de la ruche ; cette forme de langage leur permet de s'informer des sources de pollen ou de nectar et indique la direction, le rythme, la distance, l'odeur et le type de fleurs.
En récoltant le pollen, les abeilles provoquent la fécondation d'une multitude d'espèces végétales. Le point de départ de très nombreuses chaînes alimentaires.

Les apiculteurs

L'apiculteur est le professionnel dont l'activité consiste à élever des abeilles, en échange de quoi il tire un revenu de la vente des différents produits de la ruche. Ils ne sont que quelques milliers en France à vivre exclusivement de l'apiculture.
Les semi-professionnels ou amateurs sont beaucoup plus nombreux, environ 75 000. Réparties dans un million de ruches environ, les abeilles nous permettent de produire 25000 à 35000 tonnes de miel par an.

L'apiculture est une activité très encadrée et chaque année, l'apiculteur doit déclarer son cheptel à la Direction des services vétérinaires. En échange de quoi il reçoit une plaque d'identification du rucher. Les ruches se voient par ailleurs délivrer un numéro qui doit figurer sur chacune d'elle. L'apiculteur doit également souscrire à des assurances spéciales, couvrant sa responsabilité civile et divers risques (vol, incendie).

Retourner au début de l'article